DSC07622_edited_edited.jpg

Le ténor Léo Vermot-Desroches étudie au conservatoire supérieur de Paris dans la classe de Valérie Guillorit et termine son cursus en 2022 avec un master mention Très Bien à l'unanimité avec les Félicitations du jury. En 2019 il est lauréat de la promotion Ravel de l’Académie Jaroussky, puis il intègre en 2021 l’Atelier Lyrique d’Opera Fuoco et en 2022 la première promotion de Génération Opera.

 Lauréat de l’édition 2020 du concours international de chant lyrique de Marmande, il reçoit le Premier Prix Opéra et le Premier Prix Mélodie. En 2021, il remporte aussi le Deuxième Prix et le Prix du Public au concours de chant Lyrique d’Arles et les deux mêmes récompenses au Concours International de Chant Lyrique de Canari.

Jouant sur des vocalités contrastées, Léo Vermot-Desroches aborde sur scène des rôles tels que Tamino dans La Flûte Enchantée de Mozart, le Chevalier Des Grieux dans Manon, Rodolfo dans La Bohème de Puccini, le Chevalier de la Force des Dialogues des Carmélites de Poulenc, Peter Quint dans le Tour d’écrou de Britten ou encore Don Ottavio dans Don Giovanni de Mozart. On a pu l'entendre dernièrement, dans Ariane à Naxos de Strauss (Scaramuccio) à l’opéra de Limoges, dans Salomé de Strauss (1er Juif) au Festival d'Aix-en-Provence ou encore dans divers récitals d’opéra à la Tour Eiffel ou à la Sainte Chapelle.

Prochainement Léo interprétera, le rôle principale dan l'Auberge du Cheval Blanc de Benatzky (Leopold) à l’opéra de Marseille, Truffaldino dans L'Amour des trois orange de Prokofiev à l'opéra de Nancy, le Chevalier Des Grieux dans Manon de Massenet à l’opéra de Saint-Étienne, Vichy et Massy avec la compagnie Op’la, Peppe dans Rita ou le Mari Battu de Donizetti à l'opera de Tours, Bastien dans Bastien et Bastienne de Mozart avec l’opéra d’Avignon, ou encore en Malcolm dans Macbeth de Verdi à l’opéra de Saint-Étienne. On pourra l’entendre dans différents récitals et concerts, à l’opéra de Montpellier pour une soirée Lyrique avec l’Orchestre National Montpellier/Occitanie, dans la Petite Messe Solennelle de Rossini dans la saison de l’opéra de Bordeaux ou encore à l'opéra de Versailles pour les Paladins de Rameau(Manto). Par ailleurs, le jeune ténor français se produira dans plusieurs récitals au Théâtre Impérial de Compiègne avec lequel il entame une collaboration à long terme.